VAE Architecte : pour qui ? Comment ?

Vous avez déjà entendu parler de la VAE ou validation des acquis de l’expérience ou encore validation des études, expériences professionnelles et acquis personnel et vous aimeriez savoir si cela s’applique au métier d’architecte ? Vous êtes au bon endroit. Voyons un peu comment cela fonctionne. SI VOUS ETES INTERESSE(E), MERCI DE LIRE ATTENTIVEMENT LE CONTENU JUSQU’AU BOUT.

A qui s’adresse la validation des acquis Architecte ?

Tout d’abord, la validation des acquis d’architecte s’adresse à un public qui est défini par l’organisme habilité à délivrer cette VAE. Quoi qu’il en soit, il faudra soit être de nationalité française ou d’une nationalité d’un des pays membres de l’Union Européenne, soit être titulaire du baccalauréat français ou d’une équivalence obtenue dans l’un des pays membres de l’Union Européenne.

Petit aparté pour dire qu’on parle ici des différents types de baccalauréat, preuve une nouvelle fois qu’il n’y a pas un « bac architecture » et d’autres filières qui ne permettent pas d’y arriver.

vae architecte

À partir de là, si vous avez une ou des expériences professionnelles et / ou des acquis personnel, vous pouvez tenter de monter un dossier de validation des acquis d’architecte. Il sera intéressant de noter ici que la VAE ne s’adresse pas qu’aux personnes qui souhaitent valider le fruit de plusieurs années d’expérience professionnelle, mais aussi d’acquis personnels. En d’autres termes, une formation pour devenir architecte d’intérieur par correspondance comme celle que nous proposons entre parfaitement dans ce cadre des acquis personnel pour toutes celles et ceux qui veulent pousser jusqu’au DPLG.

Comment monter un dossier de validation des acquis pour devenir architecte ?

Vous remplissez le ou les critères requis par l’organisme qui délivre une validation des acquis pour devenir architecte et vous pensez avoir le profil ? Le plus souvent, la suite est assez simple.

Vous remplissez un dossier de candidature comprenant le plus souvent les éléments suivants :

  • un CV (vous veillerez à y mettre bien en évidence toutes vos expériences professionnelles, études et formations en rapport avec l’architecture),
  • des pièces justificatives de l’obtention de vos diplômes,
  • un chèque à l’attention de l’établissement où vous postulez correspondant aux frais d’inscription,
  • un dossier représentatif de vos travaux et de ce que vous pouvez mettre en avant. Les exigences concernant ce dossier varieront d’un établissement à l’autre et seront généralement précisées dans le dossier d’inscription ou un document joint.

Diplôme d’architecte DPLG ou architecture d’intérieur ?

Au sein de l’École Nationale du Bâtiment, nous ne proposons pas de VAE architecte et notre formation par correspondance ne vous permet pas d’obtenir à ce titre le diplôme d’architecte. Cela étant dit, comme nous l’avons vu plus haut, notre formation peut en revanche apporter une réelle plusvalue à votre dossier de candidature en complément d’expériences professionnelles dans le domaine par exemple.

En revanche, pour toutes les personnes qui sont attirées par l’architecture d’intérieur et qui ne souhaitent pas impérativement devenir architecte diplômé pour être architecte au sens large (intérieur aussi mais pas seulement), notre formation vous permettra d’acquérir les savoirs pour pouvoir devenir architecte D’INTERIEUR, le fait de se limiter à l’architecture d’intérieur ouvrant ce métier à beaucoup plus de personnes, puisque les conditions d’accès y sont beaucoup plus souples, permettant même de devenir architecte d’intérieur sans diplôme.

11 réflexions sur “VAE Architecte : pour qui ? Comment ?”

  1. Bonjour,
    Actif depuis plus de 10 ans dans le secteur de l’architecture , en tant que maître d œuvre en profession libérale, je souhaiterai obtenir avec une VAE
    la possibilité d exercer ma profession différemment
    Merci de bien vouloir de donner l’ensemble des éléments afin de pouvoir
    Valider mon expérience professionnel
    Cordialement
    Thierry STEPIEN
    Id.bat- Agence de maîtrise d’œuvre
    Tel 06.14.89.96.79

  2. Madame,Monsieur bonjour
    Je viens par la présente lettre vous demander les procédures à suivre afin d’obtenir une équivalence de mes expériences professionnelles acquise, sachant que je suis :
    1- architecte d’état depuis 2003 (diplôme Algerien),
    2-Inscrite au tableau national des architectes Algériens depuis 2010,
    3- en exercice depuis 2003 (expérience de 17 ans),
    4-régulièrement installée en France (conjointe de Français).

    • Bonjour madame Cozzolino,
      Comme nous l’indiquons dans l’article, il n’existe malheureusement pas a priori pour l’heure de passerelle en VAE par rapport à votre profil pour obtenir le DPLG mais nous vous invitons si c’est ce que vous souhaitez à vous tourner vers l’établissement le plus proche de chez vous à le dispenser pour voir quelle(s) solution(s) serait envisageable.
      En revanche, si vous voulez exercer dans le domaine de l’architecture d’intérieur, l’expérience que vous présentez n’en est toutefois pas moins significative pour autant. Elle serait donc en mesure d’attirer aussi bien des recruteurs dans un cabinet d’architecture d’intérieur que des prospects si vous vous installiez à votre compte.
      Cordialement,

  3. Bonjour,

    Je suis actuellement dessinatrice en construction auprès d’un cabinet de maitrise d’œuvre depuis 3ans. J’étais auparavant économiste en construction.
    Je suis titulaire de deux bacs dont un de technicienne d’études du bâtiment. Et je suis t’égalèrent titulaire d’un DUT gestion de chantier en BIM.
    Est-ce que je peux entrer dans les conditions pour candidates à la VAE architecte DEA ?

    En vous remerciant

    Lefebvre Sandrine
    [modéré]

  4. Bonjour,
    Je suis architecte DPLG (ITESM Mexique, 2014. Attestation de comparabilité au Niveau M2, par le Centre ENIC-NARIC). En 2016 j’ai obtenu un diplôme M2 en Architecture Bioclimatique (ENSAP Bordeaux) et depuis septembre 2016 je travail dans une agence d’architecture en tant qu’architecte chef de projet. En gros, je compte sur une expérience professionnelle de plus de 10 ans en plusieurs pays, d’Amérique, Europe et Asie.
    J’aimerais faire valider mon diplôme en France via l’HMONP, notamment sous la modalité VAP. Néanmoins on m’a dit que mon expérience et mes diplômes ne sont pas suffisants pour y accéder car mon diplôme n’est pas français et je suis étranger (même si je suis marie avec une française et je suis en train de demander la nationalité française).
    Il paraît que la seule manière d l’obtenir cela est de refaire les études en architecture, afin de pouvoir obtenir le diplôme DPLG en France et juste après, postuler pour la formation HMONP.
    Est-ce que vous avez déjà rencontré d’autres cas comme le mien où pourriez-vous me donner des orientations pour arriver à devenir architecte en France (peut-être en VAP ?) et finalement, pouvoir exercer à mon propre nom ?
    Je vous remercie d’avance l’attention portée à mon message,
    Cordialement,

    • Bonjour David, moi aussi je suis dans la même situation.
      Je suis architecte DPLG ITESM CEM Mexique et j’habite à Paris depuis 2017.
      Quand ils m’ont dit que je devais recommencer l’école d’architecture j’étais vraiment déçu du système.
      Heureusement j’ai trouvé une agence pour travailler depuis 3 ans. Je trouve que la meilleur option que nous avons jusqu’à aujourd’hui c’est la VAE-VAP. Mais je ne sais pas avec quel organisme la faire.
      A bientôt et bonne continuation

  5. Bonjour David,
    Nous n’avons pas eu l’occasion ici d’obtenir le retour d’un cas comme le vôtre.
    Malheureusement, il y a de fortes chances que ce que l’on vous ait dit ne se vérifie pour le fait de devoir repasser vos études.
    Vous devriez peut-être adresser un mail à l’ordre des architectes pour leur poser la question, ils pourront peut-être vous en dire plus.
    Vous souhaitant bon courage dans vos démarches.
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*