Jean Nouvel, un modèle pour devenir un architecte connu

Vous rêvez de devenir architecte ? Pourquoi ne pas vous inspirer de la philosophie d’un grand architecte français pour vous lancer sur la voie du succès ? Dans cet article, nous allons nous appuyer sur les travaux et une interview vidéo d’une référence française mondialement connue pour prodiguer quelques conseils aux jeunes pousses du métier, et pourquoi pas convertir celles et ceux qui sont à la recherche de leur avenir professionnel en aspirants architectes.

Jean Nouvel, grand architecte français par excellence

Jean Nouvel, « starchitecte »

grand-architecte-francais-jean-nouvelParmi les architectes connus, il y en a évidemment beaucoup qui méritent d’être des sources d’inspiration si vous souhaitez devenir architecte.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir une sommité dans le métier et nous verrons par la suite les enseignements que vous pouvez tirer de ses différentes réalisations et de son oeuvre d’un point de vue bien plus global.

Mais avant de voir en quoi Jean Nouvel peut être une source d’inspiration pour tous les architectes, qu’ils soient déjà d’un niveau confirmé ou qu’ils soient des néophytes, nous allons évoquer ici quelques-unes de ses réalisations les plus prestigieuses qui parlent d’elles-mêmes. Elles nous feront gagner du temps plutôt qu’un long discours. C’est à Jean Nouvel que nous devons en France, entre autres :

  • l’Institut du monde arabe (réalisation importante de son oeuvre puisque c’est elle qui l’a fait connaître),
  • le centre international des congrès à Tours,
  • la fondation Cartier,
  • le centre commercial d’Euralille,
  • le musée du quai Branly,
  • la philharmonie de Paris,
  • le musée Vesunna à Périgueux (en photographie ci-dessous),

interieur-musee-perigueux

mais si Jean Nouvel est indubitablement un grand architecte français, sa notoriété s’étend bien au-delà de l’Hexagone et il s’est d’ailleurs aussi brillamment illustré à l’étranger avec, là aussi entre autres :

  • les Galeries Lafayette à Berlin,
  • le Dentsu Building à Tokyo,
  • la tour Aqbar à Barcelone,

et de prestigieuses réalisations, en cours ou en projet, en France comme à l’étranger, encore et toujours entre autres :

  • le projet La Marseillaise (tour de bureaux à Marseille),
  • la Tour Hekla à Paris-La Défense (projet composé d’une tour de bureaux et d’un immeuble de logements étudiants),
  • le musée du Louvre à Abou Dabi,
  • le nouveau musée national du Qatar…

Toutes ces réalisations lui valent aujourd’hui parfois le surnom de « starchitecte », mot-valise dont vous n’avez a priori pas besoin de plus de précisions pour en comprendre le sens. Mais comment faire pour en arriver là ?

Comment devenir un grand architecte ?

S’imprégner des meilleurs

Alors entendons-nous bien tout de suite sur le sens du mot s’imprégner. Quand nous vous suggérons cela, il s’agit de vous inspirer de leur façon de penser (celle de Jean Nouvel ou d’un autre architecte connu peu importe), mais certainement pas de copier « bêtement » ce qu’ils font et qui les ferait bondir. Dans la vidéo qui suit, vous pouvez découvrir une interview de Jean Nouvel  dans laquelle il nous révèle la philosophie qui est la sienne et sa conception du métier d’architecte. La vidéo a été réalisée par la chaîne Youtube Louisiana Channel, et vous verrez qu’il y distille de précieux conseils que nous aborderons ensemble juste après.

L’architecture c’est écouter

L’architecture c’est écouter et c’est d’ailleurs, quand on le traduit, le titre de cette vidéo. Cela paraît simple dit comme cela, et pourtant combien de projets ne tiennent pas compte de ce que les lieux imposent ? Combien de projets sont réalisés dans l’urgence ?

La contextualisation est essentielle

Dans la vidéo, Jean Nouvel se décrit comme un architecte contextuel. Quand on voit le succès dont il bénéficie en France et à l’étranger, cela mérite d’en adopter le principe. La contextualisation de chaque projet est, ou tout du moins devrait être, systématique dans le métier d’architecte.

Une question de philosophie

Reprenons notre ami Jean Nouvel. Si la vidéo ci-dessus ne le montre pas, Jean Nouvel ne réalise pas que des bâtiments de grande envergure. Non, il réalise des meubles aussi. Mais ne lui dites pas qu’il est aussi designer. Comme il le dit lui-même :

« je ne suis pas designer, je suis un architecte qui fait du design. »

Et c’est peut-être là l’un des « secrets de fabrication » à la sauce Jean Nouvel, c’est qu’il considère toute création comme étant de l’architecture à son échelle. Et cette conceptualisation de chaque objet comme étant une oeuvre d’architecture elle-même au service d’une oeuvre d’architecturale de plus grande envergure n’est sans doute pas anodine dans la contextualisation savamment réussie de ses réalisations.

10 astuces pour devenir un grand architecte

Evidemment il faut prendre un peu de recul avec ce sous-titre, simplement vous aurez compris l’idée qui est d’évoquer et / ou récapituler ensemble une liste de 10 principes qu’appliquent souvent les plus grands architectes. Sachez tout de même avant de lire cette liste que nous avons bien conscience que les décideurs ne vous laissent pas toujours la marge de manoeuvre dont vous aimeriez bénéficier et que le respect des contraintes fait partie intégrante du métier. Toutefois, nous pensons qu’en cas de désaccord et même si vous vous pliez à la contrainte, il vous est toujours possible de signaler, en tant qu’expert, que vous n’auriez pas agi de la sorte. Par ailleurs, les conseils prendraient pleinement leur sens dans le cadre d’un projet où vous êtes un maître d’oeuvre parfaitement libre.

Idéalement donc, vos réalisations doivent :

  1. Etre pensées en fonction de leur(s) usage(s) une fois terminées.
  2. S’inspirer de leur localisation. C’est-à-dire de ce qui les entoure, voire de ce qui va les entourer si il y a d’autres constructions prévues et que vous le savez déjà.
  3. S’inspirer de la culture locale.
  4. S’inspirer du contexte historique.
  5. Prendre le temps nécessaire et si possible ne jamais agir dans l’urgence qui est mauvaise conseillère.
  6. Etre uniques. Et même pour aller plus loin, ne jamais être standardisées. Comprenez par là qu’elles ne doivent pas, comme il est dit dans la vidéo, réutiliser « les mêmes modèles globaux ».
  7. Utiliser chaque élément à votre disposition (espace(s), lumière(s)…) à bon escient pour contextualiser à l’extrême.
  8. Etre conçues pour que l’architecture extérieure et intérieure soient en symbiose
  9. A posteriori, faire sens là où elles sont situées.
  10. A posteriori, elles témoignent d’une époque.

Sources :

Page Wikipédia consacrée à Jean Nouvel

Portrait de Jean Nouvel par Gaston Bergeret

Article sur le site IDEAT the contemporary life

Intérieur du musée de Périgueux (photographie réalisée par Jack Ma)

Pour aller plus loin :

Le site Jean Nouvel Design : mes meubles d’architecte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*