Architectures asiatiques, japonaise et chinoise, des modèles

Aujourd’hui, nous allons vous parler un peu d’architecture asiatique. Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, comme sur notre compte Google + (dans la négative, nous vous y invitons sans plus tarder), vous avez peut-être remarqué que l’architecture japonaise était actuellement (et jusqu’au 24 septembre si vous souhaitez vous-même vous y rendre) mise à l’honneur, au Pavillon de l’Arsenal, avec une exposition retraçant 150 ans d’architecture nippone dans notre capitale française. Nous avons donc trouvé qu’il s’agissait là, pourquoi pas, de vous parler un peu de l’architecture en Asie.

Les deux architectures asiatiques, des modèles

Quand nous disons ici, architectures asiatiques, c’est en réalité assez restrictif puisque nous ne pensons en vérité qu’à deux nations seulement, deux écoles architecturales différentes, l’architecture chinoise et l’architecture japonaise. Si elles présentent des disparités, une chose est sûre, elles sont sources d’inspiration pour les architectes occidentaux. Ou pour être plus précis, elles l’ont été pendant de nombreuses années. En effet, la culture orientale en matière d’architecture a inspirée moult architectes en Occident, soucieux d’élargir le spectre de la palette créative sur d’autres horizons.

architecture asiatique

Architecture chinoise, l’ancètre

Si l’architecture chinoise contemporaine, boulimique, modernise le visage du pays à vitesse grand V avec un visage qui a de plus en plus tendance à « s’occidentaliser » (le processus que nous évoquions au-dessus s’est désormais inversé et c’est plus aujourd’hui les architectes chinois qui viennent s’inspirer des méthodes occidentales), ses fondements sont pour le moins ancestraux. Si dans le paysage architectural chinois, la maison chinoise traditionnelle disparaît de plus en plus au profit d’une architecture moderne, elle avait parfaitement su, en son temps, poser les préceptes d’un style original de nature à influencer les Occidentaux. Forcément influencée par les courants de pensée locaux, Bouddhisme, Confucianisme et Taoïsme, l’architecture en Chine présente la particularité de raisonner par ensembles et non pas par éléments individualisés lors de la conception. Évidemment, l’étendue d’un tel pays et les différences de cultures qui y cohabitent ont donné une multitude de styles architecturaux qui tous ont leurs spécificités. Nous ne vous parlerons ici que d’un seul élément caractéristique hérité de l’architecture chinoise ancienne et qui perdure aujourd’hui, celui (que nous retrouverons également ci-après) de la toiture (dotée d’une charpente parfois complexe) et du traditionnel et célèbre toit chinois qui se termine par une ligne incurvée du plus bel effet. Si cet élément a été dans un premier temps réservé à une élite, il s’est depuis largement démocratisé.

Architecture japonaise traditionnelle

architecture japonaise

Si l’architecture japonaise remonte elle aussi à une époque pour le moins ancienne, elle ne se serait pas malgré tout affranchie de s’inspirer de son homologue chinoise. Comme pour cette dernière, le bois est à l’honneur et la création s’exprime largement à travers les bâtiments les plus importants pour la population comme les temples

Architecture japonaise contemporaine

Portée par des architectes connus tels que Kenzo Tange ou Kunio Maekawa, l’architecture japonaise contemporaine est aussi portée par les nouvelles technologies dont les habitants de l’Archipel sont particulièrement friands. Cela n’empêche pas un savant mélange avec l’aspect traditionnel en veillant à préserver les fondamentaux que sont l’air, l’eau et, bien sûr, la lumière. Ajoutez à cela une exploitation des matériaux à large spectre (bois, bambou, acier, verre) et vous obtenez un potentiel conséquent. Pour conclure et pour vous permettre de voir comment cela se matérialise, nous vous invitons à aller jeter un œil sur cette page spécialisée dans l’architecture japonaise et les architectes japonais célèbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*