Définition écoquartier : c’est quoi un éco-quartier ?

Écoquartier (ou éco-quartier) est un terme familier dans un cabinet d’architecte ou dans les services d’urbanisme, mais que vous, vous avez probablement déjà entendu sans savoir vraiment de quoi il s’agit. Une définition de l’écoquartier claire a été donnée en 2011 dans le dictionnaire Larousse (nous y reviendrons plus bas), mais pour l’heure, il n’existe pas de définition unique et unanimement reconnue. Malgré cela, nous allons essayer dans les lignes qui suivent de venir en aide à toutes celles et tous ceux qui se demandent qu’est-ce qu’un éco-quartier. en essayant de le définir au mieux de façon simple. Vous pourrez aussi découvrir ses caractéristiques et ses nombreux avantages.

écoquartier définition

Exemple de ce que pourrait être le plan d’un futur écoquartier

Qu’est-ce qu’un éco-quartier ?

Pour commencer, un écoquartier peut être défini comme étant un quartier durable (il n’y aurait donc pas de différence entre un écoquartier et un quartier durable mais là aussi, nous y reviendrons plus bas). C’est un morceau de ville relié à plusieurs autres quartiers, à la différence qu’il présente des caractéristiques spécifiques. C’est une zone urbaine pas comme les autres, parce qu’elle est conçue, aménagée et gérée dans le respect des principes du développement durable.

Ainsi, dans un écoquartier, les habitants et les autorités font en sorte de respecter l’environnement autant que possible. Pour cela, des dispositions sont prises pour limiter et réduire l’impact environnemental au quotidien. De plus, le lien social occupe une place importante dans les quartiers de ce genre. Cela n’empêche pas pour autant que des actions concrètes soient menées pour permettre un développement durable et économique du quartier.

Qu’est-ce qu’un éco-quartier doit satisfaire comme attentes ? L’écoquartier a donc plusieurs objectifs à atteindre, comme c’est le cas dans tous les quartiers et les centres urbains. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un écoquartier, l’atteinte de ces objectifs passe avant tout par l’économie des ressources et la réduction des besoins en énergie. A tout ceci, il faut ajouter la mixité sociale et fonctionnelle qui fait partie des enjeux dans un écoquartier.

qu'est ce qu'un écoquartier

Un autre exemple de plan qui permet de mieux visualiser qu’est-ce qu’un écoquartier

Quelles sont les caractéristiques de l’écoquartier ?

Il est important de savoir qu’il n’existe pas à proprement parler, un modèle unique d’écoquartier que tous les architectes et services de l’aménagement urbain devraient reproduire exactement. Ce concept est assez vaste, et peut s’appliquer de différentes façons selon le contexte. Toutefois, après plusieurs années d’études et de grandes discussions sur le sujet, les caractéristiques générales de l’écoquartier ont été définies. C’est même un concept que l’on retrouve dans les manuels scolaires de cm2 où se pose la question qu’est-ce qu’un écoquartier dans les cours de géographie.  Ainsi, un écoquartier ou quartier durable se caractérise, entre autres, par :

  • Une véritable biodiversité, qui pourrait permettre l’épanouissement de la faune et de la flore dans la région,
  • Une bonne gestion des déplacements avec une incitation à l’utilisation des transports doux, notamment la marche, le vélo, les transports collectifs, etc.
  • Une production réduite de déchets grâce au tri sélectif et à la transformation des déchets verts en compost,
  • Une réduction de la consommation d’eau potable grâce à l’utilisation des eaux pluviales pour les tâches comme l’arrosage, l’entretien, etc.
  • Une réduction de la consommation en énergie électrique grâce à l’utilisation des énergies renouvelables comme l’énergie solaire.

Quels sont les avantages d’un éco-quartier ?

Aujourd’hui, de nombreux Français soucieux de l’environnement souhaitent vivre dans un éco-quartier. Cela se comprend d’ailleurs aisément, car la vie dans une telle société ne peut qu’être bénéfique pour le bien-être et l’épanouissement de la famille. Pour ceux qui en doutent encore, voici un aperçu des différents avantages dont vous pourrez profiter en vivant dans un quartier durable de ce type.

eco-quartier

Une vision idéalisée avec un maximum de verdure

Des habitations construites avec des matériaux écologiques

Dans un écoquartier, vous pourrez constater que les maisons sont construites avec des matériaux écologiques et locaux. En plus de l’avantage que cela représente pour l’environnement, vous pourrez aussi profiter d’un meilleur confort thermique. En effet, certains matériaux écologiques innovants présentent la particularité d’offrir de très bonnes performances en matière d’isolation et font de plus en plus partie des cahier des charges des architectes en charge des projets de construction et pas seulement dans les quartiers de ce type. C’est aussi cela une architecture verte.

Un cadre de vie vraiment agréable

Dans un quartier durable, la qualité de vie est bien meilleure. Ceci est possible grâce aux nombreux espaces verts paysagers qu’on y trouve. De nombreuses dispositions sont prises pour maintenir la biodiversité et offrir aux habitants un cadre de vie propice au bien-être. Il faut noter qu’avec ce modèle, les habitants vivent beaucoup plus facilement en harmonie les uns avec les autres.

Il y règne une ambiance favorable à la mixité sociale, ce qui permet à chaque habitant de trouver sa place dans la communauté. Dans ces conditions, il est plus facile pour la population de travailler de concert pour garder l’espace toujours propre et bien entretenu. Ainsi, l’écoquartier peut rester propre à tout moment et accueillant aussi bien pour les habitants que pour les visiteurs.

La réduction des dépenses liées à l’énergie

utiliser l'énergie solaire

Dans les quartiers durables, on essaie d’exploiter les ressources énergétiques non polluantes comme l’énergie solaire.

Dans les quartiers durables, les habitants utilisent beaucoup plus d’énergies renouvelables. Pour l’heure, l’énergie solaire est la plus populaire, car elle offre de très bons rendements. Par conséquent, dans les habitations, les factures d’électricité sont nettement réduites. Sur ce point, le bénéfice est écologique, mais aussi économique.

La réduction des dépenses en eau potable

Tout comme l’énergie, l’eau coûte moins cher dans un écoquartier. Plus précisément, l’eau potable est utilisée moins souvent, ce qui permet de réduire les factures des ménages. En effet, pour les tâches comme l’arrosage des plantes, l’entretien des surfaces ou encore les besoins sanitaires, c’est l’eau de pluie qui est utilisée. Elle est collectée et traitée de manière écologique, avant d’être utilisée. Ainsi, avec une réduction de la consommation d’énergie et d’eau, les quartiers peuvent afficher un bilan énergétique quasiment neutre.

La mobilité douce

mobilité douce

Au sein d’un quartier durable, on favorise la mobilité douce et les déplacements à pied ou à vélo

Comme nous l’avons vu plus haut dans la définition de l’écoquartier, un autre avantage réside dans l’incitation aux transports doux pour les déplacements des habitants. En effet, sur place on opte pour la mobilité douce. Cela signifie que les déplacements en voiture personnelle sont diminués. Les autorités mettent plutôt en place des transports en commun rapidement et facilement accessibles pour tous. Il y a aussi des aménagements prévus pour faciliter les déplacements à vélo ou à pied. Ainsi, que vous soyez cyclistes ou piétons, vous pourrez vous déplacer en toute sécurité à travers le quartier.

Toutes sortes de commodités

Enfin, il faut noter que dans un écoquartier, vous pouvez avoir tout ce dont vous avez besoin à proximité de votre logement. Que ce soient les commerces, les services, les centres de loisirs, tout est facilement accessible. C’est d’ailleurs cela qui permet d’encourager les déplacements à pied ou à vélo.

Pour résumer, une définition d’écoquartier simple pourrait être celle-ci :

un quartier durable dans lequel les habitants et les responsables à divers niveaux œuvrent pour préserver le bien-être et l’environnement.

Le fonctionnement qui caractérise ce genre de quartier est exactement ce qu’il fau(drai)t dans nos grands centres urbains pour freiner la dégradation que nous vivons actuellement en France mais aussi dans le monde (pollution, impact sur la couche d’ozone…). Il s’agit donc d’un système à encourager et à multiplier autant que possible, et pas uniquement en France.

préserver l'environnement

Un des objectifs des éco-quartiers, préserver l’environnement.

Quelle est la différence entre un écoquartier et un quartier durable ?

Certaines personnes souhaitent mettre en avant une différence entre les deux termes, plutôt que de s’en tenir à une définition d’écoquartier simple comme celle ci-dessus ou celle « plus officielle » du Larousse ci-dessous. Tout d’abord, il faut bien reconnaître que cela dépend avant tout de ce que l’on entend avec le premier terme. S’agit-il d’un « écoquartier » (que nous avons abordé en détails jusqu’ici) ou d’un « ÉcoQuartier » ? S’il s’agit du premier, on peut dès lors s’appuyer sur ce qui a été dit précédemment comme sur la définition de l’écoquartier du Larousse pour s’apercevoir qu’il n’y a pas vraiment de différence :

Partie de ville ou ensemble de bâtiments qui intègre les exigences du développement durable, en ce qui concerne notamment l’énergie, l’environnement, la vie sociale.

Source : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/%C3%A9coquartier/10910366

Si, en revanche, on parle de l’ÉcoQuartier (avec 2 majuscules dans le mot), et du label qui en découle, alors c’est une autre histoire. Ce dernier recouvrant une réalité politique (sans qu’il n’y ait rien de péjoratif là-dedans) et à des objectifs plus « précis ». Pour bien voir de quoi vous êtes en présence, rendez-vous sur la plateforme officielle dédiée. On peut y apprendre par exemple, au moment où nous écrivons ces lignes (18/08/2022), qu’il existe plus de 500 ÉcoQuartiers en France et que 298 quartiers sont devenus titulaires du label « Étape » 2, 3 ou 4 pour un total de 256549 logements construits ou rénovés dans les ÉcoQuartiers et labellisés de l' »Étape » 2 à 4. Des ÉcoQuartiers comme celui de Jean Hameau à La Teste-de-Buch (33), celui baptisé Huberdeau à Yzeures-sur-creuse (37), le quartier Camille Claudel à Palaiseau (91), l’Éco-Village des Noés à Val-de-Reuil (27)…

quelle différence entre écoquartier et quartier durable

S’il y a une différence entre les deux termes, elle se fait surtout entre le quartier durable et l’ÉcoQuartier

Vous pouvez si vous le souhaitez sillonner la plateforme pour voir le fonctionnement du label et les différentes étapes, mais pour ce qui est du terme « générique », si quelqu’un vous demande c’est quoi un écoquartier ou si votre professeur vous demande la définition d’un écoquartier en cm2, vous saurez désormais un peu mieux quoi répondre à la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*