Architecte d’intérieur définition

Il n’est pas toujours facile de décrire précisément chaque métier et d’en préciser les contours. Celui d’architecte d’intérieur mérite, comme d’autres, d’y apporter quelques précisions et c’est ce que nous allons faire ci-dessous.

Même si le métier d’architecte d’intérieur n’est pas nécessairement le plus compliqué à définir, précisons-en tout de même un peu les contours ne serait-ce que pour bien visualiser les particularités de l’architecture d’intérieur qui caractérise la pratique du métier.

Comment définir le métier d’architecte d’intérieur

Comme son nom l’indique, l’architecte d’intérieur a une activité qui est focalisée sur l’aménagement d’espaces intérieurs. Ce cadre le « range » dans la catégorie plus vaste de l’aménagement et la décoration d’intérieur.

architecte d'intérieur

Concrètement ses missions le poussent à s’occuper de la gestion de la volumétrie, de la façon de ré-agencer l’intérieur, de la réflexion et de l’éventuel travail concernant la lumière. Son rôle dans la conception de l’espace le pousse bien évidemment à élaborer des plans précédant la réalisation des ouvrages qu’il pilote et dont (quand le cadre d’exercice de son métier est le plus large qui puisse être) il assure le suivi et la restitution auprès du client quand il est le maître d’ouvrage.

Son rôle peut aussi à l’inverse se cantonner à des prestations de conseil. Toutefois, même s’il n’est pas le maitre d’ouvrage, l’architecte d’intérieur peut aussi en fonction de ses capacités glisser sur d’autres terrains relativement proches et fréquemment associés que sont la réalisation d’études ou encore différentes formes de design par exemple. Quand nous parlons de glisser sur d’autres terrains, nous n’insinuons pas là que cela ne fait pas partie de son job, mais qu’il s’agit de missions qui seront confiées à un autre, designer d’intérieur par exemple, quand tous les métiers sont représentés au sein d’une même entité en charge de la réalisation d’un projet.

Capacités qui feront de vous un bon architecte d’intérieur

Maintenant que nous avons mieux défini les contours du métier, quelles sont les qualités requises pour pouvoir y accéder ? Les missions appellent une certaine rigueur et de bonnes facultés d’organisation.

Les facultés d’organisation n’en seront que plus importantes si vous avez par la suite un rôle de coordinateur. En plus d’être méthodique vous devrez être posé et réfléchi pour pouvoir prendre les bonnes décisions et précis pour ne pas dire méticuleux dans vos plans et vos conseils pour que la qualité de la réalisation qui vous est confiée et que vous allez en partie assumer et en partie déléguer soit au rendez-vous.

Pour les connaissances plus spécifiques liées au métier, suivre une formation d’architecte d’intérieur par correspondance vous permettra de les acquérir et pourquoi pas, par la suite, de le devenir, même à 30 ou 40 ans et même si vous pensez ne pas avoir suivi le bon baccalauréat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*