Architecture verte : le vert, architecture du futur

Architecture verte, bienvenue dans l’architecture du futur. Beaucoup de personnes ont trop souvent, en matière d’architecture comme dans bien d’autres domaines, tendance à résumer le futur à des critères purement technologiques et aux différentes avancées que l’on peut connaître dans ce domaine.
Pourtant, le progrès dans et pour le futur, peut s’avérer bien plus conceptuel, comme marqué par un changement de considération par exemple et pas uniquement sur des nouveautés.

L’architecture verte c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’architecture verte est un type d’architecture qui consiste à exploiter le vert pour habiller une construction ou une oeuvre qui a été prévue pour cela. Les plantes et la verdure ne viennent pas « cacher la misère », bien au contraire, elles ont été intégrées à la réflexion en amont pour que le bâtiment puisse en utiliser et en exploiter.

architecture verte

En ce sens, il s’agit d’une forme d’architecture qui va plus loin encore que ses deux compères, l’architecture durable et l’architecture écologique. Déjà toutes les deux pensées dans une optique de durabilité et de respect de l’environnement, l’architecture verte y ajoute une touche de plantes et de verdure. C’est la définition qui nous semble le mieux correspondre à l’expression tout en sachant que l’on imagine difficilement que les architectures vertes ne commencent pas par respecter les aspects durables et écologiques.

Dans les années à venir, il sera important de se mettre au vert

Nous le savons d’ores et déjà, la présence de plantes et de verdure nous apaise et nous fait énormément de bien pour la santé en agissant directement sur notre moral. Sauf que voilà, le pourcentage de la population qui vit en ville est de plus en plus conséquent dans de nombreux pays et l’accès à la nature et à la verdure a tendance à s’éloigner pour beaucoup de personnes.

Avec la croissance de la population mondiale et la nécessité de faire de certaines zones des terrains constructibles, plutôt que des zones où l’on réinvite la nature, de nombreux architectes ont innové pour ajouter la verdure à la réflexion en plus de la nécessaire verticalité. Les bâtiments à l’architecture verte se font de plus en plus nombreux. Une excellente nouvelle dont vous aurez confirmation dans cet article et une tendance bien sentie qui poursuit le chemin entamé il y a quelques années déjà avec le développement des murs végétaux et des jardins au sommet des immeubles dans de nombreuses grandes villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*